sanglier


sanglier

sanglier [ sɑ̃glije ] n. m.
• 1295; sengler XIIe; lat. singularis (porcus) « (porc) qui vit seul »
1Porc sauvage (artiodactyles) au corps massif et vigoureux, à peau épaisse garnie de soies dures, vivant dans les forêts et les fourrés marécageux. quartanier, 1. ragot, solitaire. Hure, boutoir, groin, défenses (broches) du sanglier. Femelle du sanglier. 1. laie. Petits du sanglier. marcassin. Compagnie, harde de sangliers. Le sanglier grommelle. Chasse au sanglier. porchaison.
Chair de cet animal. Cuissot de sanglier.
2Sanglier d'Afrique ( phacochère) , de Malaisie ( babiroussa) , d'Amérique ( pécari) .

sanglier nom masculin (latin singularis, solitaire) Porc sauvage (suidé) des forêts clairsemées de l'Ancien Monde, à énorme tête triangulaire (hure), canines éversées, poils raides, régime omnivore à prédominance végétale. (La femelle est la laie, les petits les marcassins.) Poisson carnassier commun sur nos côtes, à corps discoïde très comprimé, écailles hérissées de fortes soies épineuses, bouche très protractile.

sanglier
n. m.
d1./d Porc sauvage d'Europe, d'Asie tempérée et d'Afrique du N. (Sus scrofa, Fam. suidés), au corps massif couvert de soies épaisses, aux canines très développées et dont la tête (hure), terminée par un groin, est armée, surtout chez les vieux mâles, de défenses recourbées.
d2./d (Afr. subsah.) Désigne improprement tout suidé sauvage: hylochère, phacochère, potamochère.

⇒SANGLIER, subst. masc.
A. — ZOOL. Porc sauvage (famille des Suidés, ordre des Porcins) dont le corps épais et musculeux est couvert de soies dures et élastiques, dont la grosse tête triangulaire est armée de défenses recourbées et tranchantes et qui se nourrit des végétaux qu'il trouve en fouillant le sol. Compagnie, horde de sangliers; défenses, groin, soies de sanglier; battue au sanglier. Je dressais l'oreille pour entendre l'aboi des chiens lancés sur les laisses fumantes d'un sanglier (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 394).
P. méton. Chair de cet animal. Hure de sanglier. Un jambon de sanglier à la gelée (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 398).
HÉRALD. Représentation en blason de l'animal, de profil et passant. Les lords ont des bêtes féroces à eux qu'ils mettent dans leurs armoiries. Comme Dieu n'en a pas fait assez, ils en inventent. Ils ont créé le sanglier héraldique (HUGO, Homme qui rit, t. 2, 1869, p. 103).
[P. anal. avec le corps ou avec les mœurs de l'animal] Homme trapu, généralement peu raffiné et grognon. Henri emportait ce livre chez lui (...). J'ai eu honte de laisser une pareille perle devant un sanglier comme lui (DUMAS père, Reine Margot, 1847, III, 7e tabl., 8, p. 117).
B. — ZOOL. Sanglier d'Amérique. Synon. de pécari (d'apr. Animaux 1981, s.v. pécari).
C. — ICHTYOL. Sanglier de mer. Poisson osseux à la bouche allongée et dont les écailles sont hérissées d'épines. (Dict. XIXe et XXe s.).
REM. 1. Sanglière, subst. fém. et adj. a) Adj. Qui se rapporte au sanglier. Le poil rude et court, la joue en brosse, une barbe sanglière; on voit d'ici l'homme (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 859). b) Subst. fém., rare, zool. Synon. de laie. On fit à la femme échappée une chasse à la sanglière... On la prit à la bauge, presque morte (GIONO, Manosque, 1930, p. 82). 2. Sangliot, subst. masc., rare, zool. Synon. de marcassin. La laie gronde sous les genévriers; les sangliots, la bouche pleine de lait, pointent l'oreille vers les grands arbres qui gesticulent (GIONO, Colline, 1929, p. 10).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1140 sengler (Pélerinage Charlemagne, éd. G. Favati, 834); ca 1140 senglier (GEOFFROI GAIMAR, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 198); ca 1300 un porc sanglier (Dit de G. d'Angleterre, éd. F. Michel, 207); b) 1606 sanglière « la laie » (NICOT, Thresor, 370a ds QUEM. DDL t. 21); c) 1870-71 sanglier d'Amérique « pécari » (LITTRÉ); 2. 1555 « poisson » (P. BELON, Nature et diversité des poissons, p. 310-312: sanglier de rivière); 3. 1828-29 « prêtre » (VIDOCQ, Mém., t. 1, p. 384); 4. 1862 adj. une barbe sanglière (HUGO, loc. cit.). Du lat. pop. singularis (porcus) littéral. « porc solitaire » qui a d'abord désigné « le mâle qui vit seul », on trouve d'abord la forme sengler (supra 1 a), puis sanglier par substitution de suffixe. Fréq. abs. littér.:466. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 847, b) 793; XXe s.: a) 388, b) 599. Bbg. LERCH (E.). Ét. lex. Fr. mod. 1938, t. 6, pp. 321-327.

sanglier [sɑ̃glije] n. m.
ÉTYM. 1295; sengler, XIIe; du lat. singularis (porcus) « porc qui vit seul ».
1 Mammifère ongulé (Suidés), porc sauvage au corps massif et vigoureux, à peau épaisse garnie de soies dures, omnivore, vivant dans les forêts et les fourrés marécageux. Quartanier, ragot, solitaire, tiers-an (→ Guanaco, cit.; incliner, cit. 2). || Hure (cit. 2), boutoir, groin (cit. 2), défenses ( Broche) du sanglier. || Femelle du sanglier. Laie. || Petits du sanglier. Marcassin. || Compagnie, harde de sangliers. || Sanglier dans sa bauge (cit. 1), dans son quartier. || Le sanglier se vautre dans sa souille. || Sanglier qui grogne, grommelle, fouge, vermille. || Chasse au sanglier (→ Hérisser, cit. 1; limier, cit. 1; meute, cit. 2). Bête (fauve), décousure, écoute, fouaille, porchaison, vautre. || Battue au sanglier. || Dépouilles de sangliers (→ 1. Franc, cit. 3).Myth. || Le sanglier d'Érymanthe, capturé vivant par Hercule (quatrième travail d'Hercule).
1 (…) des yeux brillants mais faux et ayant un peu la vivacité inquiétante du sanglier.
Stendhal, Vie de Henry Brulard, 30.
2 (…) cette caverne de feuilles demeure comble d'une animalité suffocante, de grognements, de masses de chair tremblotantes et vautrées. Les sangliers nous ont-ils entendus ? Ils étaient là il y a dix minutes. Ils sont tout près, cachés dans le fourré, tout un troupeau de hures noires, d'échines raides, qui guette notre départ pour revenir au souil en groumant.
M. Genevoix, Forêt voisine, IX.
Sanglier d'Amérique : pécari.
Franç. d'Afrique. Porc, porcin sauvage, phacochère.
3 J'ai quitté très tôt les vertes montagnes de la terre des sangliers pour aller vivre à Komé.
V. Aladji, Akosiwa, mon amour, in I. F. A.
tableau Noms de mammifères.
Par compar. || Sauvage, brutal comme un sanglier. || Un gros homme à la tête de sanglier (→ 2. Fin, cit. 17).
2 Chair de cet animal. aussi Marcassin (→ Queux, cit.). || Cuissot de sanglier; sanglier mariné (cit.).
3 Littér. Homme solitaire, rude et brutal. || Un vieux sanglier. Ours.
4 (1558). || Sanglier ou sanglier de mer : poisson méditerranéen aux écailles épineuses, à bouche allongée en groin.
REM. 1. Giono utilise le dér. sangliot, n. m., au sens de « marcassin ».
2. La forme sanglière « laie » est attestée (1606, in D. D. L.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sanglier — SANGLIER. s. m. Espece de porc sauvage. Grand sanglier. petit sanglier. hure de sanglier. defenses de sanglier. la chasse du sanglier. toiles pour le sanglier. la bauge du sanglier. levriers pour le sanglier. pasté de sanglier. On dit prov. Au… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sanglier — Sanglier, Porc sanglier, Aper. Le rable d un sanglier, Aprugni lumbi. Le cal d un sanglier, Aprugnum callum. Venaison de sanglier, Aprugna. Vener, et chasser aux sangliers, Apros sectari …   Thresor de la langue françoyse

  • Sanglier — ist ein aussterbender, eng mit der Käserei verbundener Beruf in Frankreich. Der Sanglier (franz., m., „Das Wildschwein“) stellt aus Holz „Riemen“ (franz. „sangles“) her, mit denen bestimmte Käsesorten, insbesondere der Franche Comté, z. B. der… …   Deutsch Wikipedia

  • Sanglier — Pour les articles homonymes, voir Sanglier (homonymie). Sanglier …   Wikipédia en Français

  • SANGLIER — s. m. Porc sauvage. Grand sanglier. Jeune sanglier. Hure de sanglier. Les défenses d un sanglier. La bauge d un sanglier. La chasse du sanglier, au sanglier. Toiles pour le sanglier. Lévriers pour le sanglier. Pâté de sanglier. Les soies d un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • sanglier — (san gli é ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des san gli é z énormes ; dans l ancienne poésie, il était disyllabique, et l est resté jusque dans le XVIIe siècle ; on prononçait sanglé ou plus probablement sanlié comme on fait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SANGLIER — n. m. Mammifère de l’ordre des Pachydermes et qui est une sorte de porc sauvage. Hure de sanglier. Les défenses d’un sanglier. Les soies d’un sanglier. La bauge d’un sanglier. La chasse du sanglier, au sanglier. SANGLIER se dit aussi d’un Poisson …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sanglier — šernas statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Sus scrofa angl. European wild boar; European wild hog; wild boar; wild hog; wild pig vok. wildes Schwein; Wildschwein rus. дикая свинья; кабан pranc. sanglier;… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • sanglier — nm., singlyâ (Arvillard), singlyî (Cruseilles), i nlyaart (Jarrier) ; pwê sôvazho (Val Fier.169) ; koshon (Manigod) ; grili (plaisant) (169), R. réc. fr. grizzly. A1) laie, femelle du sanglier : kalya sôvazha (169). A2) solitaire, vieux sanglier… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • sanglier — ˈsaŋlēə(r) noun ( s) Etymology: Middle English singlere, from Middle French sengler, sanglier, from Medieval Latin singularis, from Latin, single, solitary more at singular : a wild boar …   Useful english dictionary